Nous vous informons que malgré l’information que vous avez reçue dans le minibac de cuisine mentionnant l’interdiction d’utiliser les sacs en plastique compostable, ces derniers sont dorénavant acceptés dans le bac brun. Faits à partir de plastique d’origine végétale, les sacs compostables ont la capacité de se décomposer comme les matières organiques.

Guide d’utilisation des sacs

Dans une optique de réduction à la source, la collecte des matières organiques en vrac, donc sans sac, reste l’option à privilégier. Il est également possible d’emballer les résidus alimentaires dans des papiers journaux ou utiliser des boîtes de carton souillées, afin d’éviter d’acheter un produit dont la durée de vie utile se limite à quelques jours.

Quant à l’utilisation des sacs en plastique compostable pour la collecte, il est très important de choisir le bon. Il existe plusieurs certifications pour les sacs compostables. Voici les quatre principales :

Il faut toutefois être vigilant : certaines entreprises utilisent des termes ambigus pour vendre leurs produits. Elles écrivent sur l’emballage que les sacs sont « verts », « biodégradables » ou « bons pour l’environnement ». Ces expressions ne sont pas des synonymes de « compostables » et ces sacs sont à éviter.

                       

IMPORTANT!
Il ne faut pas confondre les sacs compostables et les sacs oxobiodégradables. Ces derniers sont faits de plastique auquel ont été ajoutés des composés chimiques dans le but d’en accélérer la fragmentation. Ces sacs ne se dégradent pas au même rythme que la matière organique. De plus, les additifs qui servent à accélérer leur dégradation contiennent des métaux. Ces sacs ne répondent donc pas aux exigences du compostage des matières organiques.

Source : RITL, avril 2018.